Ecologic peaufine ses services aux entreprises

Le site e-dechet.com facilite la collecte des DEEE pro

L’échéance européenne de 2020 approche et la France n’est toujours pas prête de collecter 65 % de DEEE. Avec seulement 50 % de collecte, soit 700 000 t/an, la filière cherche des leviers. Parmi eux, le captage des flux de DEEE professionnels. Pour Ecologic, l’un des principaux éco-organismes de la filière, une grande partie des matériels professionnels échappe aux circuits classiques de traitement. L’an dernier, seulement 20 % du tonnage mis en marché a pu être collecté. Ecologic peaufine ses prestations pour simplifier la tache des entreprises.

La filière DEEE dispose aujourd’hui de quatre éco-organismes avec ESR (Eco-systèmes et Recylum), Ecologic et Screlec, en charge des cartouches depuis l'été dernier. Pour capter un maximum de déchets électriques et électroniques, la filière travaille en partenariat avec de nombreux acteurs de la collecte et de la valorisation, aussi bien les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) que les opérateurs du recyclage. Pour Ecologic qui couvre les deux flux ménagers et professionnels, l’enjeu est crucial en termes de collecte. « Notre mission est de mettre en œuvre tous les moyens . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article