L’écologie industrielle s’installe en Europe

Les Rencontres Francophones de l'EIT pointent des divergences

Identifier les synergies, analyser les points faibles et les forces, cartographier les régions concernées et les potentiels d’échanges de ressources, c’est l’objet d’une étude sur l’écologie industrielle publiée cette année par la Commission Européenne. Les travaux mettent l’accent sur une quarantaine d’initiatives et proposent un plan d’actions pour soutenir les synergies locales. A l’échelle de la France, l’écologie industrielle avance petit à petit. Beaucoup de projets, mais encore trop peu de mises en application.

La notion d'écologie industrielle et territoriale a été créée dans les années 1960, expérimentée tout d’abord en Europe du Nord. En France, c’est sur le territoire de Dunkerque et dans l’Aube que l’écologie industrielle a pris ses marques. Pourtant, ce concept est loin d’avoir gagné l’intérêt du monde industriel. A quoi fait-il référence et surtout à quoi sert-il ? L’écologie industrielle concerne des mutualisations de services ou des échanges de ressources possibles entre entreprises d’un même territoire, à l’échelle d’un parc d’activité ou d’une région. Cette forme d . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article