MTB Recycling met le cap sur 2021

Equipementier et recycleur de déchets non ferreux, MTB Recycling s’engage à doubler ses capacités de production et renforce son activité de recyclage. A près de 40 ans d’existence, l’entreprise iséroise prépare la mise en œuvre de son plan MTB2021. Une stratégie d’entreprise qui repose avant tout pour son président Jean-Philippe Fusier, sur la réduction des déchets, la préservation des ressources, la qualité et l’excellence française.

Réorganiser le site historique de Trept autour du recyclage et déplacer les ateliers de fabrication à deux km de là, sur le site Saint-Chef, acquis en 2013, pour développer le manufacturing et y aménager les bureaux administratifs. C’est l’objectif de l’entreprise MTB au cours des quatre prochaines années. Cette PME iséroise, devenue aujourd’hui ETI d’envergure internationale, reste attachée au territoire français. Pas question de délocaliser la fabrication de son matériel. Pour Jean-Philippe Fusier, président depuis 2011, l’excellence française est gage de réussite avec pour principale ligne directrice : investir pour innover. Ce n’est sans doute pas un . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article