La ZI Limay-Porcheville porte quatre projets d’économie circulaire

La CCI Versailles-Yvelines accompagne les industriels jusqu’en 2019

Une étude sur la faisabilité d’écologie industrielle sur Seine Aval avait été réalisée il y a dix ans. En l’absence d'action politique et industrielle, la démarche est rapidement tombée à l’eau. En 2017, le projet de requalification de la ZI Limay-Porcheville refait surface grâce à l’engagement de la CCID Versailles-Yvelines. Soutenue par le fonds européen Feder, le Conseil régional d’Ile-de-France, l’Ademe, la Driee, des grands groupes industriels et l’intercommunalité Grand Paris Seine et Oise, la démarche semble sur la bonne voie. D’ici à 2019, quatre projets déjà identifiés, pourraient émerger de cette volonté collective.

Coincée entre la Seine, l’autoroute et la voie ferrée, la zone industrielle de Limay-Porcheville s’étend sur un territoire de 400 hectares, abritant pas moins de 80 entreprises. Cette zone accueille des établissements de toutes tailles et emblématiques comme l’aciériste Alpa ou encore le groupe chimique PCAS, GrDF, mais aussi une dizaine d’acteurs de l’industrie du recyclage dont Sarp Industrie, opérateureuropéen du traitement de déchets dangereux, France Plastiques Recyclage, GDE, Suez et . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article