L’économie circulaire, une opportunité économique pour l’Allemagne

Les organisations professionnelles publient leur feuille de route

Recycler plus et mieux, économiser les ressources énergétiques et aquatiques, lutter contre le réchauffement climatique : tels sont les objectifs d’une dizaine d’organisations professionnelles allemandes* qui ont publié en mai dernier, leur feuille de route sur l’économie circulaire (StatusBericht des deutschen Kreislaufwirtschaft). Où l’on constate entre autres que sur le volet de la gestion des déchets, la part de la valorisation énergétique est aussi nécessaire qu’un recyclage à forte valeur ajoutée.

Si pour de nombreux pays européens, l’économie circulaire est un moteur écologique qui permet de protéger ses ressources, renforcer la collecte et le tri de ses déchets, recycler plus pour enfouir moins, en Allemagne, les enjeux sont un peu différents. Outre-Rhin, la question du recyclage de qualité est importante tout comme l’amélioration des réseaux d’assainissement ou les économies d’énergie. Mais ce qui suscite le plus de motivation, c’est la formidable opportunité de relancer l’activité économique à travers de nouvelles technologies, la création d’emplois ou encore la compétitivité des entreprises allemandes.

Chaque année, l’Allemagne collecte, transporte, trie, retraite, recycle ou valorise en . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.