Bruxelles-Capitale se dote d’un parc à matières organiques

L'Europe soutient IRISPHERE

La Région Bruxelles-Capitale bénéficie depuis quelques années de l’aide européenne à travers le fonds FEDER. Parmi les projets soutenus dans le cadre de la programmation 2014-2020, IRISPHERE promeut l’économie circulaire. Son ambition : mettre en application le principe selon lequel « les déchets des uns peuvent devenir les matières premières des autres ». Les premières actions émergent, avec entre autres, la création d’un parc à matières organiques courant 2018.

IRISPHERE a été lancée en 2012 dans le cadre du programme Interreg IVB C2C BIZZ, par la Société pour le Développement de la Région de Bruxelles-Capitale (SDRB), devenue citydev.brussels. Ce projet a pour ambition d’encourager sur l’ensemble de la région bruxelloise, des synergies économiques et écologiques entre entreprises. Il est porté par un large consortium d’acteurs bruxellois (bureaux d’études, chambre de commerce, opérateurs, infrastructures, entreprises d’insertion etc.) comme citydev.brussels, le porteur du projet, EcoRes, Greenloop, Lateral Thinking Factory, BECI, l’Agence Bruxelles Propreté, Atrium, Bruxelles Environnement . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article