La Vie est Belt remet en piste le pneu de vélo usagé

La start-up française roule pour le recyclage et l'insertion professionnelle

Vertueuse pour l’environnement et la santé, la pratique du vélo fait des émules. Chaque année, la principale enseigne d’équipements sportifs Decathlon en vendrait plus de six millions. Ecologique pour son usage mais pas forcément pour sa fin de vie. En France, les pneus usagés finissent en enfouissement. Aucun recyclage n’est prévu pour ce pneu, hors périmètre de la filière pneumatiques Aliapur. A Tourcoing, l’entreprise La Vie est Belt y remédie en combinant Up-cycling et insertion sociale. Aujourd’hui, l’objectif de son créateur est de capter plus de pneus et de structurer son réseau de collecte.

Il était une fois, un étudiant français nommé Hubert Motte qui décide de partir finir ses études en Amérique du Sud et atterrit à Bogota. Témoin de la pauvreté et de la pollution générée par les déchets, il se dit que de ces deux situations, on peut mener un même combat. Rentré en France, il décide de créer une structure qui permet de recycler des pneus de vélos en objets de maroquinerie (ceintures, porte-cl . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article