L’éco-conception, moteur de la loi allemande sur les emballages

Les fabricants appelés à plus d’éco-recyclabilité

Le futur bureau central du registre des emballages (ZSVR), nouvelle autorité allemande en charge de contrôler le recyclage des emballages à partir de janvier 2019, vient de présenter une pré-orientation pour mesurer les effets positifs de l'éco-conception des emballages sur le recyclage. Si tous les matériaux sont concernés, les matières plastiques sont particulièrement ciblées. En Allemagne comme en France, les mesures en faveur d’une « éco-recyclabilité » sont lancées. Avec les premiers résultats attendus l'an prochain.

La nouvelle ligne stratégique de la législation allemande fait l’objet depuis le 22 juin, d’une procédure de consultation avec les parties prenantes (fabricants, opérateurs, recycleurs), en accord avec le ministère fédéral de l’Environnement. En arrière-plan, l’objectif est de permettre à la nouvelle loi sur les emballages de renforcer la responsabilité du producteur vis-à-vis des emballages mis sur le marché. En d’autres termes, dès la conception du produit, les impacts environnementaux doivent être pensés et visibles dans le prix. « L’emballage a fondamentalement une fonction importante de protection, mais sur le plan de la pr . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article