Minéka part au sauvetage des matériaux de construction

Une plateforme de stockage de 1000 m² à l’automne

Comment sauver de la benne, des milliers de tonnes de matériaux de construction en bon état ? Aujourd’hui, l’industrie du bâtiment est entrée dans une phase active de gestion et de valorisation de ses déchets. A tous les niveaux, les acteurs de la filière mettent en œuvre des mesures de reprise et de traitement, poussés il est vrai par une législation ambitieuse. En amont, des architectes se sont emparés du sujet, pour mettre le réemploi au coeur de la démarche. A Lyon, l’association Minéka s’efforce de démocratiser cette pratique. Plusieurs entreprises du BTP ont déjà répondu à l’appel.

Plus de 42 millions de tonnes de déchets du bâtiment sont générés en France chaque année. La majeure partie finit en centre de stockage. Pourtant, certains gisements pourraient rentrer de nouveau dans la boucle pour une seconde vie. C’est ce que souhaite mettre en œuvre Minéka, association lyonnaise créée en 2016 par de jeunes architectes. Parmi eux, Joanne Boachon, sensible aux thématiques écologiques s’implique dans le réemploi depuis ses études en . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article