Les déchets plastiques du BTP prêts pour un « green deal »

Le STR PVC veut lever les freins réglementaires

La France a défini comme stratégie nationale de recycler 100 % des plastiques d’ici à 2025. Affichant à peine plus de 22 % à ce jour, le recyclage des plastiques mérite l’engagement de toutes les filières. Le BTP n’échappe pas à la règle. Il représente 154 000 tonnes de déchets plastiques en France dont seulement 21 % sont recyclés*. L’enjeu est double pour ce secteur : améliorer la performance du recyclage et démontrer que les seules actions de la filière peuvent éviter une REP. Exemple avec un gisement sous-recyclé : les tubes et raccords en PVC.

Le STR PVC représente l’industrie des tubes et raccords en PVC pour les canalisations et l’assainissement. Ce marché propose majoritairement des produits en PVC, mais aussi en PE, PP, en fonte ou en acier, selon les usages. Le PVC a conquis ce secteur depuis plusieurs décennies, offrant à la fois des caractéristiques techniques et sanitaires conformes aux normes de sécurité et de qualité établies dans les années 70. Aujourd’hui, les demandes et le contexte règlementaire évoluent. « Pour engager des actions en faveur de l’emploi de plastiques . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article