Quand l’Allemagne réapprend à trier ses emballages

On les croyait champions du monde. Depuis plus de trente ans, les Allemands se démarquent des autres européens par leur dispositif de gestion des déchets. Les quatre ou cinq poubelles dans les foyers pour trier les différents emballages font partie du quotidien. Pourtant avec la nouvelle loi sur les emballages, la poubelle jaune (gelbe Tonne) en voit de toutes les couleurs. Face aux erreurs de tri en forte croissance, les grandes marques de la distribution veulent réapprendre à l'Allemagne à mieux trier.

Le commerce allemand vient à la rescousse pour limiter les dégâts. C’est dans cet esprit que certaines grandes marques du commerce et de la distribution outre-Rhin comme Edeka et Aldi souhaitent contribuer au bon geste de tri des consommateurs. Une situation plutôt étrange pour un pays champion du monde et reconnu comme tel dans la gestion de ses déchets et pour la discipline culturelle attribuée aux ménages allemands depuis des décennies. Pourtant la réalité est devenue tout autre. Les erreurs de tri sont légions et le recyclage des plastiques, en particulier, en pâtit.

Cette situation représente aujourd’hui en Allemagne . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article