Les vêtements professionnels ont la fibre du recyclage

Fripe, vieux chiffons, vêtements de seconde main. La collecte des textiles usagés en France est rodée. Le réemploi est le principal débouché devant le recyclage en chiffon d’essuyage ou effiloché. Les vêtements professionnels intéressent également la filière. Le projet Frivep avance sur plusieurs pistes de valorisation, tandis que le fabricant Cepovett envisage un recyclage en boucle fermée.

Le fabricant français de vêtements professionnels, Cepovett, a franchi une nouvelle étape en lançant une nouvelle gamme de produits à base de fibres recyclées. Groupe industriel textile reconnu à l’échelle européenne, Cepovett fournit aussi bien les artisans et PME que les grands comptes comme Accorhotels, SNCF, RATP, Europcar, Orange, Vinci, Sodexo monde ou encore Ville de Paris. Depuis 2011, le fabricant s’efforce de récupérer les vêtements professionnels usagés de ses clients, avec l’aide d’opérateurs-recycleurs comme Suez dans un premier temps et aujourd’hui en direct. Cepovett réalise un chiffre d’affaires de 34 millions d’euros grâce à la production annuelle de 10 millions de tenues professionnelles. En 2017, 4 % de ce chiffre d’affaire résulte . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, découvrez nos offres d'abonnements.

Partagez cet article